Les petits hamsters dans Le Salève

Prenez un parcours de 3,2 km dont 0,8 à plat et 2,4 de montée sèche (heu comment dire trés sèche) pour 663 m D+;

utilisez le téléphérique pour redescendre;

lancez 350 petits hamsters dans la course qui doivent faire le plus de tours possibles pendant 6h;

Voilà l’Ultra Montée du Salève !

Emportés par l’enthousiasme de JP et de Pascal, nous nous retrouvons finalement 10 du club sur la ligne de départ à 10h, au bord du las Léman; là-haut, tout là-haut, la gare d’arrivée du téléphérique nous nargue. Le sentier s’élève rapidement avec des passages pierreux où les mains sont nécessaires; et des escaliers qui cassent bien les pattes; un petit replat au milieu avant de réattaquer une 2ème partie toujours aussi raide; enfin, on débouche sur une clairière avec en ligne de mire le téléphérique. Les bâtons sont bien utiles.

A l’arrivée, un ravitaillement mais où il ne faut pas traîner pour reprendre la benne descendante le plus rapidement possible; et on repart pour un tour jusqu’à 16h.

C’est une épreuve trés atypique, où l’effort doit être bien géré sous peine de se cramer les mollets et d’être stoppé net par les crampes; et où le mental a une importance primordiale.

Mais l’ambiance est extra. On voit les cadors en pleine action (quand il nous doublent); on se retrouve dans les bennes en échangeant nos impressions (et nos odeurs); pauvres touristes qui se sont retrouvés coincés au milieu de 60 coureurs tout transpirants…

Le record de la montée est réalisé en 29 mn !!! Plus modestement, nos temps s’étalent de 32mn à 48mn (pour les premières montées) jusqu’à 57mn en fin d’épreuve.

Sébastien réalise une belle 29ème place compte-tenu du niveau trés relevé du plateau de coureurs. Eric (2ème V2) réalise aussi une jolie performance sans utiliser de bâtons pour cause de tendinite au bras. Cyril, toujours discret mais efficace, les talonne. Estelle ne monte pas sur la boite – là aussi de sacrées athlètes chez les filles – mais termine 1ère  V1. L’équipe Seb/Estelle (sous les couleurs de Cimalp) termine 2ème équipe mixte. Le jeune Padawan Valentin devance son maître JP, mettant à profit les conseils du maestro. Thierry s’intercale entre eux, le spectre d’une arrivée derrière Chantal s’éloigne. Charles commençait à s’échauffer à ..la 6ème montée. Pascal fait aussi une belle course, en décrochant 6 montées. Chantal rate la validation de la 6ème montée pour 1mn 10s.

Nous sommes finalement tous trés contents de ce déplacement, de cette nouvelle expérience et de l’ambiance de l’épreuve.

Un satisfecit particulier pour les ravitos; on n’avait jamais vu ça sur une course; outre les aliments habituels (fruits secs, Tuc, bananes…), il y avait une profusion de mets tous plus appétissants les uns que les autres : chips de carotte, ananas, avocat, kiwis, kumquats, fruits de la passion, physalis !

Merci JP de nous avoir embarqués dans cette aventure de petits hamsters !

 

L’album photos

 

Les résultats

29    Seb          7 montées  4h28

36    Eric          7 montées  4h35  2ème V2

54    Cyril         7 montées  4h47

60    Estelle     7 montées  4h51    1ère V1,  6ème F

124   Valentin 6 montées  4h34

137    Thierry  6 montées  4h38

142    JP           6 montées  4h40

159    Charles   6 montées  4h49

172    Pascal     6 montées  4h56

205   Chantal   5 montées  4h11  3ème V2

 

Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*